Les bénéfices du VAE au quotidien

Par Jean-Jacques Temprado, professeur à Aix-Marseille Université, Institut des Sciences du Mouvement.

Que gagne-t-on à choisir le VAE comme moyen de transport quotidien ?

Il est maintenant largement démontré que l’activité physique a des effets bénéfiques sur la santé. La marche et le vélo permettent particulièrement de respecter les recommandations de l’OMS (30 minutes journalières d’exercices d’endurance, d’intensité modérée). En revanche, le VAE est souvent perçu comme un moyen de transport économe en émission de CO2 mais peu propice à l’activité physique. De plus en plus d’études montrent que le VAE peut générer une dépense physique significative qui, selon le mode de transport substitué, entraîne une augmentation de l’activité physique hebdomadaire et donc, des effets positifs sur la santé. Par exemple, l’utilisation d’un VAE à la place d’un véhicule à moteur privé ou des transports en commun permet d’augmenter le volume d’activité de 500 et 800 minutes/semaine, ce qui est considérable en termes de bénéfices pour la santé. A cela s’ajoute la diminution des émissions de CO2 liée à l’usage du vélo. La question se pose également pour la substitution du vélo conventionnel par le VAE. Dans ce cas, on observe en effet une diminution du volume d’activité hebdomadaire mais celle-ci est, en général, partiellement compensée par l’allongement de la durée des trajets ou l’augmentation de la fréquence d’utilisation.

Source : Castro et al. (2019). Transportation Research   Interdisciplinary Perspective

http://dx.doi.org/10.1016/j.trip.2019.100017

Analyse :   Prof.   Jean-Jacques   Temprado,   Institut   des Sciences du Mouvement, Aix-Marseille Université.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.